Changer notre façon de concevoir nos systèmes d’information va permettre de répondre aux nouveaux besoins et enjeux induits par la Mondialisation des échanges, l’Internet des Objets et – surtout - éviter l’impasse que constituent les méthodes de conception actuelles !