Dans certaines définitions de l’Internet des Objets, « il est parfois suggéré que l'objet deviendra un acteur autonome de l'Internet, c'est-à-dire capable de percevoir, analyser et agir par lui-même dans les contextes des processus dans lesquels il sera engagé. Le couple "objet physique" / "Intelligence virtuelle associée", qu'elle soit embarquée, distribuée ou hébergée dans le Cloud, y est alors mentionné sous l’appellation "cyberobjet". Les cyberobjets sont des acteurs potentiels des chaines de valeurs qui agissent sous le contrôle des opérationnels ou en partenariat avec eux. » (Source Wikipedia, septembre 2011).